Accès handicapé dans son salon de coiffure : est-ce obligatoire?

Vous projetez de créer votre propre salon et vous rêvez déjà d’un mobilier de coiffure top niveau; mais bien des questions restent encore en suspens. Parmi celles-ci figure peut-être l’interrogation quant à l’obligation de prévoir un accès handicapé. La loi sur l’accessibilité des personnes handicapées de 2015 prévoit que tous les ERP – établissements recevant du public – doivent être accessibles aux personnes à mobilité réduite. De plus, il doit également disposer d’un équipement adapté pour le coiffage de ces personnes.

Les salons de coiffure doivent être accessibles aux personnes handicapées.

Votre établissement est classé dans la catégorie ERP 5 et de ce fait, la loi s’applique le concernant. Ceci vaut d’une part pour la clientèle que vous êtes susceptible d’accueillir, mais également pour le personnel que vous pouvez être amené à employer. En effet, étant dans l’obligation d’avoir un pourcentage de salariés handicapés, leur poste de travail doit être aménagé en conséquence.

Pour vous mettre en conformité, vous allez devoir concevoir et aménager votre établissement en respectant certaines normes, en matière d’accès à l’entrée, de largeur de portes, de dimensions de toilettes et orienter votre choix du mobilier.

Accès handicapé dans son salon de coiffure, quelles sont les normes ?

  • Dans la rue, il vous faut éviter de disposer des chevalets publicitaires gênant le passage des personnes, il convient de laisser 1mètre 40 au minimum pour la circulation des personnes.
  • Si l’entrée n’est pas de plain-pied, il vous faudra aménager un plan incliné. Attention, la pente doit être inférieure ou égale à 5%, jusqu’à 8% si la longueur est inférieure ou égale 2 mètres. Au-delà des lois, pensez au confort des personnes et faites le maximum, une pente est toujours une épreuve en fauteuil roulant.
  • La largeur de la porte d’entrée doit être de 90 centimètres au minimum, afin de permettre le passage d’un fauteuil.
  • Les aires de circulation doivent être elles aussi de 90 centimètres au minimum.
  • Pensez à prévoir également une aire de manœuvre. En effet, il faut de l’espace pour faire tourner les fauteuils. Cette aire devra être d’un diamètre de 1 mètre 50 au minimum.
  • Si votre établissement est composé d’un étage, l’escalier doit être longé d’une main courante facile à saisir. Elle doit se situer à une hauteur comprise entre 0,80 et 1 mètre et la hauteur des marches ne doit pas dépasser 16 centimètres.

Néanmoins, si les locaux dans lesquels vous envisagez d’installer votre salon présentent d’importantes difficultés d’adaptation, il vous est possible de demander une dérogation au préfet. Celui-ci pourra vous l’accorder après consultation de la commission départementale de sécurité et d’accessibilité.

Équipez votre établissement de coiffure pour le rendre accessible à tous.

Bien évidemment, il ne suffit pas de permettre aux personnes handicapées l’accès à votre établissement. Il faut également le meubler et l’aménager, à commencer par le comptoir, qui ne devra pas gêner l’entrée à leur niveau. Ensuite, vous choisirez du mobilier de coiffure adapté et veillerez à optimiser l’environnement. Votre ameublement sera de préférence amovible et réglable en hauteur, afin d’optimiser le confort de vos clients comme celui de vos coiffeurs et coiffeuses.

Si cela peut paraître fastidieux et très contraignant, une fois l’aménagement fait, vous serez certainement satisfait du résultat.

En effet, vous aurez ainsi la capacité d’accueillir absolument tous les publics, ce qui est un enrichissement et vous procurera une grande gratification.

Et par ailleurs, intégrer la clientèle handicapée à vos projets d’agencement, de sélection de meubles et de décoration intérieure, apportera sans nul doute un petit plus au design de votre établissement qui se remarquera.

dolor. Lorem elit. elementum suscipit adipiscing non sed libero venenatis,